Qui n'a pas voulu un jour ou l'autre multiplier son arbre préféré pour en faire profiter un ami, un voisin ou pour en conserver la variété à travers un jeune arbre ? Voici les clés pour y réussir !

Pourquoi

Le plus souvent la multiplication a vocation à dupliquer la variété à l'identique, mais selon la méthode utilisée, ce n'est pas toujours au rendez-vous.

Quand

En général, les opérations de multiplication se préparent durant l'hiver (récolte des greffons et boutures, stratification des graines) pour être réalisées au début du printemps.

Comment

Trois méthodes sont principalement utilisées :

Le semis

Les graines étant issues du croisement entre deux parents, la plante de semis a de forte chance de n'être qu'une copie approchante. Cependant, cette méthode peut être utilisée avec succès pour reproduire les noyers et les pêchers. Pour réussir un semis, l'idéal est de suivre le cycle naturel d'une graine.

  • Mettez vos graines dans du sable humide à l'extérieur durant l'hiver : c'est la stratification.
  • Après trois semaines, mettez-les en terre dans un endroit réservé du jardin afin de surveiller la croissance des jeunes plantes. Vous pouvez également les installer dans de gros containers pour bien surveiller leur développement.
  • Lorsque le sujet est suffisamment grand, vous pouvez l'installer à sa place définitive.

Le semis donne généralement des sujets de forte vigueur.

Le bouturage & le marcottage

Bouturage et marcottage sont des méthodes dite « de multiplication végétative », par prélèvement d'un morceau du pied mère. La réplique du jeune sujet est donc fidèle à la plante d’origine. C'est le groseillier, le cassissier, le noisetier et la vigne qui répondent le mieux à ces méthodes.

Le bouturage

Prélevez les boutures durant le repos hivernal sur du bois d'un an. Elles doivent porter au moins quatre bourgeons. Plantez-les directement dans un mélange de terre de jardin allégée avec un peu de sable, enfoncées jusqu'à la base du troisième bourgeon. Soyez très vigilant sur l'arrosage. Il faut compter environ deux ans avant d’installer la nouvelle plante obtenue.

Le marcottage

Il s'agit de couvrir de terre la base des branches d'un buisson ou un long rameau souple, qui pourra être couché au sol, pour provoquer l'apparition de racines. La branche racinée pourra être séparée du pied mère deux ans plus tard pour être replantée au verger : c'est le sevrage.

Le greffage

Cette méthode est la plus couramment employée pour la reproduction fidèle des variétés. Elle résulte de l'union d'un porte-greffe et de la variété. Elle est utilisée pour créer un scion ou en surgreffage pour remplacer une variété sur un arbre déjà en place. Elle se pratique toujours au printemps avec des greffons prélevés en hiver, excepté l'écussonnage qui se pratique en août.

Nos astuces

  • Vous pouvez greffer plusieurs variétés d'une même espèce sur le même le même arbre.
  • Vous pouvez apprendre les différentes techniques de greffage aux Jardins fruitiers de Laquenexy.

Tailler

La taille est un élément essentiel de l'entretien du verger. Outre une forme harmonieuse, elle permet de soigner l’arbre tout au long de sa croissance par des opérations maitrisées. Elle débute dès la plantation.

Pourquoi

Les opérations de taille se poursuivent tout au long de la vie de vos arbres afin de maintenir leur potentiel de fructification mais aussi une forme adaptée à la situation d'implantation. Les spécialistes distinguent deux types de taille : la taille de formation et la taille d'entretien.

Quand

La taille se pratique généralement durant le repos végétatif (de la chute des feuilles au redémarrage de la végétation) exception faite de la taille dite "en vert" qui se pratique au mois de juin et qui est une aide précieuse à la taille de formation.

Comment

Pour réussir vos opérations de taille, il est important d'être équipé de matériel adéquat (sécateur bien affuté, sécateur élagueur, scie, …).

1- La taille de formation. Ces opérations de taille visent à donner une forme au jeune arbre. Elles se déroulent durant les premières années jusqu'à ce que la forme désirée soit obtenue. En fonction de la forme souhaitée la formation peut durer entre 5 et 8 ans.

2- La taille d'entretien Elle prend le relais une fois la formation de votre arbre achevée. Elle facilite les opérations d'entretien et de récolte.

• La taille trigemme s'applique aux formes anciennes palissées. C'est une taille courte, les rameaux sont taillés en général à trois bourgeons (d'où son nom).

• La taille longue s'applique aux formes contemporaines palissées et aux formes de plein vent. Les rameaux sont soit laissés entiers, soit supprimés s'ils sont en sur nombre.

La connaissance des organes de l'arbre est un préalable important à la pratique de la taille. Chaque hiver les techniciens du Jardins fruitiers de Laquenexy vous proposent des stages pour apprendre à tailler vos arbres, vous pourrez ainsi connaître tous nos secrets.

Désherber

Pour permettre un bon développement de vos arbres fruitiers, il est important de désherber régulièrement le pied des arbres.

Pourquoi

Le désherbage permet d'éviter que votre arbre soit étouffé par les
« mauvaises herbes » et ainsi de limiter la concurrence avec les autres plantes.

Quand

Dès le début de la plantation, nous vous conseillons de laisser le pied des arbres dégagés. Au-delà des cinq premières années, selon votre envie, vous pourrez laisser l'herbe reprendre sa place à condition de la tondre régulièrement.

Comment

Vous pouvez intervenir de différentes manières :
 
1- Desherbage chimique Même si la méthode est connue de tous, c'est sans doute la moins écologique ! Elle fait appel à des produits qui peuvent être dangereux pour la santé et nocifs pour l’environnement. Utilisés à mauvais escient, les désherbants peuvent même être nuisibles au bon développement de vos arbres.
 
2- Desherbage manuel C’est la méthode que nous préférons. Le travail du sol avec une petite griffe donne un bon rendu. Il doit rester superficiel (5 cm de profond) sous peine d'abîmer le chevelu racinaire.
 
3- Desherbage thermique Cette solution relativement nouvelle pour les amateurs est utilisée depuis une dizaine d'années par les professionnels. Elle consiste à bruler les mauvaises herbes à l’aide d’une sorte de chalumeau. Le résultat ainsi obtenu est très bon.
 
Le Paillage, solution de complément. Le paillage est une solution très répandue, assez facile à mettre en œuvre. Il consiste à déposer un matériau sur sol déjà nettoyé. Vous trouverez dans le commerce des paillis organiques (écorces de pins, de la paillette de chanvre, …), ou des films de paillage (plastique, géotextile, …).
Nos astuces

N'utilisez pas de débroussailleur pour couper l'herbe autour des troncs. Les dégâts causés à l'écorce pourraient être fatal à l'arbre. Le paillage permet de conserver l'humidité du sol, ce qui est un avantage indéniable.

Fertiliser

Pour croître et produire des fruits, vos arbres ont besoin d'éléments minéraux qu'ils puisent dans le sol. Un apport régulier de fertilisant permet d'avoir une bonne croissance et une bonne fructification.

Pourquoi

Au verger, vous récoltez les fruits, ramassez les feuilles, taillez les branches, supprimant ainsi une partie des réserves de l'arbre. Il est donc important de renouveler le stock d'éléments minéraux disponible dans le sol afin de maintenir une bonne croissance et une fructification abondante.

Quand

C'est au printemps que les besoins de l'arbre sont les plus importants. La période de l'apport doit donc être calculée pour que les éléments soient disponibles à ce moment là.

Comment

Les éléments fertilisants sont nombreux, voici le rôle des principaux minéraux.
  • L'azote (N) favorise la croissance et le rendement.
  • Le phosphore (P) joue sur la respiration et la photosynthèse, favorise le développement racinaire, la fécondité et la résistance au froid.
  • La potasse (K) limite la transpiration et améliore la photosynthèse.
  • Le bore (Bo) agit sur la croissance et la fécondation des fleurs.
  • Le calcium (Ca) assure une meilleure tenue des fruits.
  • Le fer (Fe) intervient sur la synthèse de la chlorophylle.

Dans le commerce, vous trouverez des engrais sous forme organique ou sous forme minérale.

  • Un engrais minéral est directement assimilable par la plante. Apportez-le au printemps dès la reprise de végétation.
  • Un engrais organique d'origine végétal (algue, compost, …) ou animal (fumier, corne broyée, guano, …) relâche les éléments minéraux progressivement après dégradation par les micro-organismes du sol. Il est apporté durant la période automne-hiver. Nous préférons les engrais organiques car ils améliorent la structure du sol (plus grumeleux, moins compact) et augmentent sa capacité à retenir l'eau. Ils améliorent également l'activité biologique du sol. En apportant régulièrement de l'engrais organique, vous pourrez vous passer d'apport minéral.
Nos astuces

Evitez d’apporter de l’azote en été, cela aurait pour effet de fragiliser vos plantes en hiver.

Eclaircir

L'éclaircissage est une opération indispensable dans la culture des fruitiers. Elle permet d'assurer une production de gros fruits régulière d'une année sur l'autre. C’est une opération qui se pratique surtout sur les pommiers et les poiriers.

Pourquoi

En limitant le nombre de fruits, les ressources alimentaires sont mieux réparties entres les fruits restants et les bourgeons à fleurs en formation. Les fruits seront donc plus gros.

Quand

Eclaircissez vos arbres lorsque les plus gros fruits sont de la taille d'une noix, souvent aux alentours du mois de juin.

Comment

Il existe des produits chimiques qui permettent d'éclaircir les fruits. Ils sont d'un usage complexe et réservés aux professionnels. Pour le particulier, l'éclaircissage se pratique manuellement soit en détachant les fruits en tirant dessus, soit en coupant les queues avec un sécateur. Laissez un fruit tous les 10 à 15 cm, en gardant le plus gros du bouquet. Privilégiez les fruits les mieux exposés en supprimant en priorité ceux se situant à la base des branches et sous les branches. Cette technique est mise en œuvre sur les arbres de petite taille. Un arbre taillé régulièrement facilite l'éclaircissage et réduit le temps de travail.
Nos astuces

S'il y a très peu de fruits sur l'arbre, vous pouvez laisser plusieurs fruits par bouquets. Les variétés à gros fruits ('Jonagold', 'Boskoop', 'Canada Gris') ne nécessitent généralement pas d’éclaircissage. Pour 'Gala', 'Elstar' et 'Reine des Reinette', l'éclaircissage est impératif pour éviter les fruits trop petits.

Soigner

Insectes, champignons et bactéries sont autant d'organismes indésirables qui risquent de s'attaquer à vos arbres. Il convient donc d'être vigilant afin de ne pas hypothéquer vos récoltes.
 

Pourquoi

La protection du verger poursuit l'objectif de conserver l'arbre dans un état sanitaire satisfaisant à sa bonne croissance et ainsi vous permettre une meilleure récolte.

Quand

La surveillance des arbres doit s'exercer toute l'année avec une période de pointe au printemps. La bonne connaissance des ennemis des cultures permet de cibler efficacement la protection.

Comment

Pour soigner vos arbres, vous disposez de deux types d'actions : - les actions préventives pour prévenir l'apparition et le développement des symptômes. - les actions curatives à utiliser en dernier recours quand l’action préventive a échoué. Une fois que l'ennemi est ciblé, vous trouverez dans le commerce un grand choix de produits phytosanitaires tant biologiques que chimiques. Reportez-vous au mode d'emploi pour en faire un bon usage.
Nos astuces

Favorisez l'installation des auxiliaires dans votre verger. Ce sont tous les êtres vivants (insectes, oiseaux …) qui se nourrissent des parasites du verger en leur réservant des endroits préservant leur tranquillité. Respectez les doses prescrites par le fabricant, doubler la dose ne sert à rien si ce n'est engendrer des problèmes. Pour connaitre tous les produits et leurs usages, nous vous conseillons le site internet http://e-phy.agriculture.gouv.fr

 

Acheter, tailler, planter sont autant de tâches qui peuvent paraître compliquées pour le jardinier amateur ou le débutant. Fort de nos 110 ans d’existence, nous vous livrons nos trucs et conseils pour réussir la culture de vos arbres fruitiers… Suivez le guide !

Copyright © 2013
Tous droits réservés
Département de la Moselle

1, Rue du Pont Moreau
BP 11096
57036 Metz CEDEX 01

A 10 min de METZ

4 rue Bourger et Perrin
57530 LAQUENEXY
FRANCE

+33(0)3 87 35 01 00

Gärten
logo mp
Jardin remarquable